Hygiène dentaire pour adultes :
détartrage, maladie, prothèse

Chaque cas est unique, c’est pour cela qu’il est parfois difficile pour un patient de savoir définir ce qu’est une bonne hygiène buccale en étant adulte. Bonnes pratiques pour protéger ses dents, aliments à éviter pour garder des dents en bonne santé, bien s’occuper de ses implants… Autant de questions qui sont régulièrement posées à nos hygiénistes.
Voici un guide panoramique des différentes problématiques pouvant être rencontrées par un adulte voulant avoir une hygiène buccale optimale. 


L’essentiel sur l’hygiène dentaire adulte

  • Une bonne hygiène dentaire pour un adulte passe par quelques règles générales : 
  • Un brossage de dents régulier : 2-3 fois par jour, pendant 3 minutes,
  • Des check-ups réguliers chez une hygiéniste dentaire afin de détecter un quelconque problème (parodontite, carie…), 
  • Faire un détartrage annuel, 
  • Avoir une alimentation équilibrée, sans excès de glucides.

Avoir une bonne hygiène bucco-dentaire : qu’est-ce que cela veut dire ? 

On reconnaît une bouche saine par des gencives roses, sans gonflement et qui ne saignent pas au brossage. La santé bucco-dentaire et la santé générale étant étroitement liées, il est important de maintenir une bonne hygiène quotidienne par : 

  • un brossage de dents de 3 minutes 3 fois par jour, à l’aide d’une brosse à dents aux poils souples et d’un dentifrice au fluor, 
  • l’utilisation quotidienne de fil dentaire, 
  • et une visite régulière chez un hygiéniste ou un médecin dentiste pour un check-up et un détartrage.

Aucune brosse à dent ne peut atteindre les surfaces de contacts entre les dents et l’espace entre la gencive et la dent. La carie et les maladies de gencives pouvant s’y développer, seule le fil dentaire peut compléter le nettoyage. Les crevasses de la langue renferment des cellules mortes, du biofilm (plaque dentaire) et des débris d’aliments qui ne peuvent être éliminés qu’à l’aide d’une brosse à dents ou d’un gratte-langue.

Quel type d’alimentation faut-il adopter pour garder une bouche saine et de bonnes dents ? 

Le maître-mot est d’avoir une alimentation équilibrée et de consommer assez de produits laitiers.

Il est recommandé de : 

  • privilégier des aliments qui apportent du calcium : produits laitiers (lait, yaourt, fromage) mais aussi des amandes, des noix du brésil, du brocoli ou encore des haricots secs, 
  • consommer des produits contenant des fibres afin de produire de la salive et d’évacuer les enzymes et autres acides qui attaquent les dents, comme : des légumes, fruits à coque, banane, pommes, fruits secs, dattes, raisins, figues… 
  • éviter les sucreries et autres friandises (bonbons, pâtisseries…)
  • Si les fruits sont des aliments à consommer, ne pas abuser des pamplemousses et des citrons qui peuvent être agressifs pour l’émail, 
  • éviter les glucides raffinés (farine blanche) type pain, biscuit, pâtes. Privilégier la farine complète, 
  • éviter les sodas, 
  • éviter l’alcool qui entraîne une déshydratation et ralentit la production de salive qui évacue les acides.

Pour plus d’informations, vous pouvez poser la question à votre hygiéniste ou consulter : www.sge-ssn.ch


L’hygiéniste dentaire : l’allié d’une bouche saine

Les visites tous les six ou douze mois, permettent de dépister les caries, les maladies de gencives et autres affections bucco-dentaires (obturations défectueuses, lésions buccales, bruxisme, etc.). 

Il est important de mentionner à votre hygiéniste dentaire tous les problèmes de santé, les médicaments consommés, les allergies, les symptômes, etc. Les conseils, les méthodes préventives, les traitements proposés et la fréquence seront ainsi personnalisés à chacun.


Qu’est-ce qu’une maladie parodontale ? 

Une maladie parodontale est une maladie qui s’attaque aux gencives. 

À la phase débutante, les maladies des gencives sont souvent indolores et peu détectables par vous-mêmes. Le dépistage et la prise en charge précoces permettent d’éviter la progression de l’inflammation des gencives (gingivite) vers le support de la dent (parodontite). 

La parodontite non traitée entraîne la résorption osseuse et peut s’aggraver jusqu’à la perte de vos dents. Le contrôle des maladies de gencives préserve la dentition et contribue aussi à prévenir la progression ou les complications d’autres maladies comme le diabète.

De nombreuses études révèlent que les micro-organismes présents lors d’une maladie parodontale, peuvent migrer dans la circulation sanguine et être impliqués dans les maladies cardiaques, accidents cérébro vasculaires et affections pulmonaires.

Faire face à l’hypersensibilité dentaire

Les récessions gingivales et l’usure des dents (attrition, abrasion et érosion) provoquent l’exposition des surfaces de la dent dont les terminaisons nerveuses sont moins isolées (cément et dentine). Ceci occasionne l’hypersensibilité des dents au chaud, au froid, au sucré, à l’acidité des agrumes, au brossage, à la pression et au toucher. 

Une hypersensibilité temporaire des dents peut être ressentie après certains traitements comme le détartrage dentaire ou le blanchiment des dents. 

L’hygiéniste dentaire peut vous aider à cibler la cause et vous conseiller d’excellentes solutions.

Comment bien s’occuper d’une prothèse amovible

Les prothèses amovibles (partielles ou complètes) doivent être brossées après chaque repas à l’aide d’une brosse douce. Il est conseillé de les enlever au moins quatre heures par jour, de masser les gencives avec une brosse à dents douce et de nettoyer la langue.

Le blanchiment dentaire : une procédure esthétique 

Les colorations de surface causées par le café, le thé, le vin rouge et le tabac, peuvent habituellement être enlevées lors d’un nettoyage professionnel. Chez une personne en santé dont les dents sont saines, la teinte peut être modifiée grâce au blanchiment. Le résultat est  variable selon la coloration de la dent et sa réponse au produit de blanchiment. L’hygiéniste dentaire doit au préalable transmettre au patient toutes les informations requises: avantages, risques, effets secondaires, conseils d’hygiène appropriés, etc.


Comment combattre la mauvaise haleine (halitose) ? 

L’halitose peut être occasionnelle ou chronique, c’est-à-dire qu’elle persiste malgré une bonne hygiène. Les changements hormonaux, les problèmes médicaux ou les médicaments peuvent modifier l’haleine. Cependant, les causes les plus fréquentes proviennent de la cavité buccale : mauvaise hygiène, problèmes dentaires (ex. : carie dentaire, abcès, maladies de gencives, etc.), alcool, tabac, certains aliments, etc. 

Une bonne hygiène buccale quotidienne, des habitudes de vie saines et les nettoyages et soins professionnels en cabinet éliminent une grande partie des causes de l’halitose.

La santé dentaire et le tabagisme

Vous faites peut-être partie du 75 % des fumeurs qui souhaitent cesser cette habitude mais qui a besoin d’aide. Comme tous les professionnels de la santé, l’hygiéniste dentaire dispose d’information à ce sujet. Et, comme les tous premiers signes des effets néfastes du tabac se manifestent au niveau de la bouche, le fumeur est informé de l’état de sa bouche à chaque visite.

+ d’infos : www.stop-tabac.ch

En savoir plus sur le cancer buccal

La prédisposition au cancer buccal est plus marquée à partir de 45 ans et les principaux facteurs de risques sont le tabagisme, l’alcool, le soleil, une alimentation pauvre, l’hérédité, etc. 

Les cancers de la bouche et de la gorge ont la particularité d’évoluer rapidement et d’être fatals s’ils ne sont pas dépistés rapidement. Vérifiez régulièrement l’intérieur de votre bouche et consultez vos professionnels chaque année.


FAQ 

Y’a-t-il un lien entre dent cariée et cancer ?  

S’il n’y a pas de corrélation directe entre une dent cariée et un cancer, il n’en reste pas moins qu’il a été révélé qu’une mauvaise hygiène dentaire pouvait être un terrain pour le développement de différents types de cancer : cancer du côlon, cancer du foie, sans parler du cancer de la bouche ou de la gorge. 

Pour plus d’informations, les hygiénistes de la CHD sont à la disposition des patients. 

Est-ce qu’il est possible de toujours avoir des dents de lait en étant adulte ?

Les dents de lait tombe généralement entre 6 et 12 ans. Cependant, il est possible d’avoir des dents de lait qui restent et qui bloquent la sortie. Les dents définitives restent donc incluses dans la mâchoire. 

Il existe aussi des cas où les dents définitives n’existent pas et donc ne poussent pas la dent de lait à descendre. 

Dans les deux cas, il est important de se rapprocher d’un médecin dentiste afin de faire des radios et de se voir exposer les traitements appropriés. 


Comment contacter la CHD, Clinique d'Hygiène Dentaire ?

Notre Clinique d'Hygiène Dentaire est disponible par Téléphone, Mail et WhatsApp. Nous sommes heureux de vous accueillir nombreux dans nos Cliniques de Lausanne, Genève, Meyrin et récemment Yverdon !