Pourquoi les implants dentaires sont-ils si chers ?

L’implant dentaire est aujourd’hui l’une des meilleures solutions pour remplacer la perte d’une dent, cependant il n’est pas rare que les patients soient surpris par le montant d’un devis.
Pourquoi les implants dentaires sont-ils aussi chers ? Qu’est-ce qui constitue ce prix ? Existe-il des alternatives ? Retrouvez toutes ces informations dans notre article dédié CHD.


L’essentiel sur le prix d’un implant dentaire

  • Le prix d’un implant dentaire dépend de la qualité de l’implant, de la santé buccale du patient et du tarif du praticien, 
  • La CHD propose des implants dentaires avec des prix dégressifs commençant à 2800.- CHF,
  • En France, la fourchette de prix pour un implant dentaire s’étend de 1400€ à 2500€,
  • La chirurgie d’implant dentaire est un des actes chirurgicaux dentaires les plus sécurisés et sûrs, 
  • Il existe cependant des possibilités de complications donc il est nécessaire de consulter son hygiéniste dentaire et médecin dentiste régulièrement après la pose. 

Qu’est ce qu’un implant dentaire ?

Les implants dentaires correspondent à de petites vis métalliques en titane (parfaitement biocompatibles) logées dans l’os et jouant le même rôle qu’une racine dentaire. 

Ils sont par conséquent utilisés dans le cadre du remplacement d’une ou de plusieurs dents manquantes : l’implant est posé dans de conditions stériles, puis la couronne de la dent (partie émergente) est vissée ou collée à cet implant quelques semaines plus tard.

Quels sont les facteurs qui influent sur le prix d’une telle opération ?

La qualité et le type d’implant, de couronne, et les matériaux utilisés

De nombreuses marques d’implants sont actuellement disponibles sur le marché et dont la qualité n’est absolument pas comparable. Un implant de marque low-cost peut même ne coûter que 65 CHF à l’achat, contre 700 CHF pour des implants spécifiques de marques les plus réputées !

Cette différence de prix provient la plupart du temps de la bio-compatibilité des matériaux utilisés (pour éviter les rejets comme dans le cas d’une greffe), de la résistance à l’usure et à la fracture, du type d’implant (remplacement de dent de devant, de molaire, court/long, étroit/larges, etc) du type d’usinage des spires de l’implant, etc.

De la même façon qu’on ne choisit pas sa prothèse cardiaque ou sa prothèse de hanche suivant le prix d’achat, nous pensons qu’il serait judicieux de faire de même avec sa cavité buccale.

Dès lors que le type d’implant est choisi, la connexion entre la couronne et celui-ci (appelée “pilier”) doit également être étudiée : La résistance à la mastication doit être maximale, que ce soit au niveau des forces verticales ou de cisaillement, afin de ne pas risquer de fracture ou de décollement avec la couronne. 

Cette connexion peut permettre de coller la couronne à l’implant (technique plus ancienne et moins couteuse) ou de la visser. De nos jours, il est recommandé d’utiliser la technique vissée afin de se laisser la possibilité de démonter les différentes pièces en cas de besoin et de pouvoir effectuer un contrôle-démontage tous les 10 ans environs. Par ailleurs, la technique vissée permet plus de contrôle en s’assurant que l’étanchéité du joint entre la couronne et l’implant est parfaitement respectée.

Enfin, la couronne dépend directement du niveau d’exigence des praticiens. Le niveau d’adaptation de celle-ci avec l’implant, la robustesse à la mastication, le mimétisme avec une dent naturelle, l’intégration avec la gencive pour éviter une inflammation et une perte de l’implant à long terme sont autant de facteurs qui dépendent directement du technicien.

De la même façon, le prix du laboratoire pourra varier de 200 à 1500 CHF suivant les techniciens et les pays dans lesquels les couronnes sur implants sont fabriquées.

La situation clinique du patient : état de la santé buccale

Aucun implant ne sera posé de la même façon chez deux patients différents.

Il est ainsi primordial de comprendre que la quantité de gencive et d’os sur le site d’implantation, la hauteur de ceux-ci, la largeur la crête osseuse, la densité de l’os, la proximité avec le sinus ou les nerfs, la manière de fermer la bouche (occlusion), le type de dents à proximité et l’espace à disposition sont autant de facteurs qui entraînent une variation du devis.

Une personne ayant perdu une dent il y a plusieurs dizaines d’années n’aura pas la même situation clinique qu’un autre patient venant juste de perdre une dent de devant à cause d’un accident.

Et c’est justement toute la qualité du Chirurgien et du Dentiste que de savoir planifier la pose d’un implant pour obtenir des résultats optimaux et définitifs.

Il serait en résumé totalement impossible de réaliser le devis d’un implant sans connaître les caractéristiques de la situation clinique. C’est la raison pour laquelle seule une consultation avec un chirurgien et un dentiste permet de définir avec précision le coût réel de la pose d’un implant avec son pilier et sa couronne.

À la CHD nous avons décidé d’utiliser les implants Suisse Straumann, leader mondial dans le domaine de l’implantologie, de faire appel à des techniciens suisses de Lausanne pour la réalisation des couronnes et de réaliser ces soins par un Médecin Dentiste spécialisé en Chirurgie orale et Implantologie (et non un Médecin Dentiste) de 18 ans d’expérience, respectant les protocoles Suisses de l’Université de Genève de 2018.

Dans le même principe d’accessibilité aux soins de prévention, nous faisons de notre mieux pour pouvoir proposer ces implants à nos patients dès 2800 CHF et appliquons un principe dégressif suivant le nombre d’implants posés.


FAQ

Quel est le prix moyen d’un implant dentaire en suisse ?

Le prix de la pose d’un implant dentaire est très variable car il dépend de la qualité de l’implant utilisé, de l’état dentaire du patient et du tarif du praticien.

En France, le prix d’un implant varie entre 1400€ et 2500€. 

La CHD propose la pose d’implant dentaire à partir de 2800.-. Suivant le nombre d’implants à poser, les tarifs sont dégressifs. 

Est-ce que la pose d’un implant est douloureuse ?

La pose d’un implant peut engendrer une douleur et une gêne. Cependant, si l’opération est bien menée, cet acte chirurgical engendre moins de désagréments et de douleurs que de se faire retirer les dents de sagesse. 

L’opération est pratiquement toujours couverte par l’utilisation d’antibiotiques antalgiques et des anti-inflammatoires.

Quel est le meilleur implant dentaire ? 

Il existe de nombreuses marques internationales avec de très bonnes qualités d’implants. Parmi celles-ci, nous pouvons citer : Nobel Biocare, Zimmer ou Straumann. 

Chez Clinique Hygiène Dentaire, nous utilisons des implants Straumann.

Quels sont les risques d’un implant dentaire ?

La chirurgie d’implant dentaire est l’un des actes les plus sûres pouvant être effectué par un chirurgien dentaire. 

En effet, l’acte chirurgicale n’arrive qu’après une grande minutie dans l’analyse de la bouche du patient. Il existe cependant des risques d’échec : 

  • pendant la période de cicatrisation, avec une stabilité primaire d’implant trop faible,
  • dans le cas d’un implant dans la maxillaire : risque de perforation du sinus maxillaire, de la bordure inférieure, de la plaque linguale, de la plaque labiale, du canal alvéolaire inférieur, ou de la gencive
  • d’infection, 
  • si le patient a une perte osseuse excessive, 
  • bris ou fracture d’implant
  • lésion nerveuse qui entraîne une douleur, de l’engourdissement ou le paresthesia dans les zones environnantes,
  • les cellules dans l’aileron du tissu autour de l’implant peuvent nécroser. Cela se passe dans environ 1 cas sur 20, 
  • En cas de récession gingivale, la gencive recule et peut exposer la vis en métal qui retient la partie prothétique de l’implant,
  • Déhiscence : absence de cicatrisation qui impose une greffe osseuse,
  • Saignement excessif,
  • Hyperplasie.

Un suivi régulier chez son médecin dentaire est donc nécessaire à la suite de ce type d’opération.

Quelle est la durée de vie d’un implant dentaire ? 

Un implant dentaire peut rester à vie dans la bouche du patient, s’il n’y a aucune complication. 

La prothèse dentaire (partie visible) peut en revanche se détériorer avec le temps. 


Comment contacter la CHD, Clinique d'Hygiène Dentaire ?

Notre Clinique d'Hygiène Dentaire est disponible par Téléphone, Mail et WhatsApp. Nous sommes heureux de vous accueillir nombreux dans nos Cliniques de Lausanne, Genève, Meyrin et récemment Yverdon !