Brosse à dents manuelle ou brosse à dents électrique ?

La brosse manuelle peut être suffisante si on sait bien se brosser les dents en faisant des mouvements de rouleau en brossant « du rouge vers le blanc », pendant les trois minutes préconisées. Le principal avantage est son prix bas. De plus, elle n’est jamais à court de batterie et peut facilement être emportée en voyage. Cependant, son efficacité est moins bonne.

Quels types de poils préférer ?

Pour les personnes n’ayant pas de pathologie particulière, il est recommandé d’utiliser des brosses à dents aux poils souples, avec un diamètre de filaments très fin, de l’ordre de 20 centièmes de millimètre. Les brosses dures provoquent une abrasion des dents et une rétractation des gencives qui peut conduire à des problèmes dentaires et esthétiques.

Quels sont les avantages d’une brosse à dents électrique ?

Pour une même durée de brossage, la brosse électrique élimine davantage de plaque dentaire que la brosse à dent manuelle. Elle fonctionne seule et demande donc moins d’efforts. Il est important de “laisser travailler” la brosse électrique et ne pas faire en plus de mouvements du poignet. Certaines brosses sont aussi équipées d’un minuteur qui permet de mieux respecter les trois minutes de brossage. Pour les enfants à partir de 7-8 ans, elle peut être plus facile à utiliser, car leur dextérité manuelle est moins bonne que celle des adultes.

Quels sont ses inconvénients d’une brosse à dents électrique ?

La brosse à dent électrique est plus chère à l’achat. La vibration peut aussi rebuter certaines personnes et la nécessité de la recharger peut poser problème en cas de déplacement. Par ailleurs, une brosse électrique est souvent un peu plus lourde qu’une brosse manuelle à cause de sa batterie, ce qui peut être gênant pour certaines personnes âgées. Néanmoins, la taille plus importante du manche permet généralement une meilleure préhension.

Quelles différences entre les brosses électriques ?

Les premières effectuaient un mouvement vertical de va-et-vient. Avec leur mouvement oscillo-rotatoire, les nouvelles sont plus performantes : la tête de brosse ronde tourne sur son axe, tout en ajoutant un mouvement de va-et-vient en trois dimensions, ce qui élimine davantage de plaque dentaire. Il existe aussi des brosses « soniques », qui créent des vibrations.

Nous déconseillons les brosses « bas de gamme », à piles, moins performantes.

Quels modèles de brosse à dents choisir pour les enfants ?

Mieux vaut choisir une brosse manuelle à poils souples qui peut être utilisée à partir de 12 mois, une fois par jour. Les brosses « junior », manuelles ou électriques, ont une petite tête, adaptée à la taille de la bouche de l’enfant. A partir de 7-8 ans, le côté « ludique » des brosses électriques peut aider l’enfant à trouver le brossage moins long, par exemple en jouant une petite musique.

Existe-t-il des brosses à dents pour certaines situations ?

Pendant la grossesse, le risque d’inflammation gingivale est plus élevé du fait des changements hormonaux.

Une brosse à dent plus fine avec des poils de 15 centièmes de mm peut être utilisée si les gencives saignent ou sont gonflées et douloureuses.

Après une chirurgie dentaire, les médecins-dentistes prescrivent des brosses avec des poils encore plus fins (7 centièmes de mm). Très douces, elles permettent de brosser les dents sans douleur. Ensuite, une brosse de 15 centièmes peut être utilisée sur les gencives douloureuses puis on revient à la brosse à dent normale.

En cas d’hypersensibilité dentaire, on recommande une brosse électrique avec une tête de brosse sensitive ou une brosse manuelle avec des filaments très fins. Mais il ne faut les employer que pendant une durée limitée car elles sont insuffisantes pour un bon brossage.

Pour les porteurs d’appareils d’orthodontie, on peut utiliser les mêmes que ci-dessus ou des brosses spéciales, avec des implantations de poils spécifiques pour bien passer entre les bagues.