Une alimentation sucrée, le manque d’hygiène buccodentaire, et certaines conditions médicales comme le diabète peuvent entraîner des problèmes à la bouche et aux dents.

Une maladie de plus en plus fréquente en Europe, quelques 60 millions de personnes souffrent de Diabète, et elle a un grand impact sur la santé buccodentaire.
Il est maintenant reconnu que le maintien d’une bonne santé buccodentaire améliore le contrôle de la glycémie et permet de prévenir ou réduire le développement d’autres complications.

Le diabète et la parodontite sont deux maladies chroniques ayant un effet l’une sur l’autre : le diabète peut aggraver la parodontite qui elle, peut nuire au contrôle du diabète. Les patients diabétiques présentent un risque accru d’infection et de mauvaise cicatrisation des plaies, ce qui les expose d’avantage aux problèmes de santé buccodentaire.

La prévention

Une bonne hygiène buccodentaire quotidienne est essentielle

  • Deux brossages par jours (matin et soir)
  • Brosse avec des poils souples (changer au 3 mois)
  • Faire le fil dentaire ou brossette interdentaire (1 fois par jour)
  • Utiliser un bain de bouche sans alcool ou à base de chlorhexidine
    (2 fois par jour)
  • Utiliser un substitut de salive
  • Utiliser des enfileurs de fil, superfloss, brossettes interdentaires
    (facilite le nettoyage sous les ponts, implants)
  • Utiliser un produit reminéralisant à base de caséine (protéine de lait)
  • Utiliser une brosse à dents électrique
  • Utiliser un dentifrice antitartre, pour les dents sensibles ou aux enzymes salivaires.
  • Utiliser un gratte-langue
  • Utiliser un hydro-propulseur interdentaire (Water Pick)

La Parodontite : Une complication du diabète

La parodontite, appelée aussi maladie des gencives, est caractérisée par la destruction du support (os et gencive) autour d’une ou plusieurs dents. Elle s’installe sans s’annoncer et est principalement causée par l’accumulation de biofilm (plaque dentaire).
Le dépistage précoce par une hygiéniste permet d’agir afin de limiter la progression de l’inflammation des gencives (gingivite) vers l’os supportant la dent.

Le diabète triple le risque d’avoir une parodontite destructive.

Le degré de gravité varie en fonction du niveau de contrôle du diabète. Chez la personne dont le diabète est mal contrôlé, la résorption osseuse (perte de l’os de support) peut s’aggraver jusqu’à la perte de la dent.

Un diabète mal contrôlé peut également favoriser :

  • Le syndrome de la bouche brûlante
  • La modification du goût
  • Les infections à levures (ex.: muguet)
  • L’augmentation considérable des caries

Pourquoi le diabète favorise-t-il la parodontite ?

CAUSES EFFETS
Diminution de la salive Augmente le développement du biofilm
Augmentation du glucose dans la salive lorsque la glycémie est mal contrôlée Favorise la prolifération de bactéries
Perte de collagène des gencives Peut accélérer la destruction de l’os
Mauvaise circulation du sang dans les gencives Diminue l’apport nutritif et nuit à la guérison

Il est important de prendre rendez-vous avec votre hygiéniste !

Une visite tous les 3 à 6 mois avec votre hygiéniste dentaire permet d’éliminer toute accumulation de tartre et de biofilm et de dépister la présence de caries, de maladies parodontales ou autres affections. Il est préférable de demander des rendez-vous de courte durée, le matin, après avoir déjeuné.

L’hygiéniste dentaire indique au dossier médical l’état de santé, la liste des médicaments, le taux de glycémie et les symptômes, afin d’offrir des conseils, traitements et suivis plus personnalisés.