Un joli sourire… ça attire !

Hygiène bucco-dentaire

Une bouche saine se caractérise par des gencives roses, sans gonflement et qui ne saignent pas au brossage. Les changements hormonaux peuvent cependant entraîner une réaction au niveau des gencives et la présence de bio-film (plaque dentaire) peut aggraver cette situation. Le gonflement, la rougeur, la sensibilité et le saignement spontané sont alors possibles. Cet état des gencives est anormal mais il peut revenir à la normal rapidement grâce à de bons soins et au maintien d’une bonne hygiène bucco-dentaire quotidienne, par le brossage à l’aide d’une brosse à dents aux poils souples et d’un dentifrice au fluorure.

Comme aucune brosse à dents ne peut atteindre les surfaces de contacts entre les dents et l’espace entre la gencive et la dent, la carie et les maladies de gencives peuvent s’y développer. Seul le fil dentaire pourra compléter le nettoyage de ces surfaces.

Les crevasses de la langue renferment des cellules mortes, du bio-film (plaque dentaire) et des débris d’aliments qui ne peuvent être éliminés qu’à l’aide d’une brosse à dents ou d’un gratte-langue.

Alimentation

Il est approprié de consommer suffisamment de produits laitiers et de chacun des autres groupes d’aliments. Les fruits et légumes frais ainsi que certains fromages constituent d’excellentes collations.

On doit limiter les boissons énergisantes sucrées de même que les aliments collants et sucrés. Si de tels aliments sont consommés, un brossage immédiat est indiqué. Les sucres et l’absence de brossage favorisent la production d’acide et enclenchent donc le premier stade de la carie dentaire. Plus la consommation de sucres est fréquente, plus l’atteinte de l’émail progresse vers l’intérieur de la dent (dentine et pulpe) et plus la carie s’étend.

+d’infos : www.sge-ssn.ch

Visite chez l’hygiéniste dentaire

Les visites tout les six ou douze mois, permettent de dépister les caries débutantes, les maladies de gencives et autres affections (lésions buccales, dents de sagesse, etc.). Les conseils, les méthodes préventives, les traitements proposés et la fréquence sont personnalisés à la condition bucco-dentaire de chacun.

Piercing

Le frottement d’un piercing situé dans la joue, la langue ou la lèvre peut créer une usure ou fracturer une dent, ainsi que l’irritation, le saignement et le déchaussement des gencives. De plus, les piercings sont une porte ouverte pour les bactéries et les nombreux risques d’infections  peuvent nuire à la santé générale et laisser des séquelles pendant plusieurs années.

Tabagisme

Vous faites peut-être partie des 75 % des fumeurs qui souhaitent cesser cette habitude mais qui a besoin d’aide. Comme tous les professionnels de la santé, l’hygiéniste dentaire dispose d’information à ce sujet. Les tous premiers signes des effets néfastes du tabac se manifestent au niveau de la bouche, donc le fumeur est informé de l’état de sa bouche à chaque visite.

+ d’infos : www.stop-tabac.ch

Halitose (mauvaise haleine)

L’halitose ou mauvaise haleine, peut être occasionnelle ou chronique, c’est-à-dire qu’elle persiste malgré une bonne hygiène bucco-dentaire. Les changements hormonaux, les problèmes médicaux ou les médicaments peuvent modifier l’haleine.

Cependant, les causes les plus fréquentes proviennent de la cavité buccale : mauvaise hygiène, problèmes dentaires (ex. : carie dentaire, abcès, maladies de gencives, etc.), respiration buccale, tabac, certains aliments, etc. Une bonne hygiène buccale quotidienne, des habitudes de vie saine et les nettoyages et soins professionnels en cabinet, réalisés régulièrement, éliminent une grande partie des causes de l’halitose.

Blanchiment

Les colorations causées par le tabac et les sodas, par exemple, peuvent habituellement être enlevées lors d’un nettoyage professionnel. Chez une personne en santé dont les dents sont matures et saines, la teinte peut être modifiée grâce au blanchiment. Le résultat varie selon la coloration de la dent et sa réponse au produit de blanchiment. L’hygiéniste dentaire doit au préalable transmettre au patient toutes les informations requises: avantages, risques, effets secondaires, conseils d’hygiène appropriés, etc.

Orthodontie

Pendant les traitements d’orthodontie, l’hygiène bucco-dentaire nécessite plus d’ardeur. Afin de faciliter le contrôle du bio-film (plaque dentaire), des brosses à dents spécialement conçues sont disponibles (brosses orthodontiques), une brosse à dents électrique peut être indiquée et l’utilisation de petites brossettes afin de nettoyer entre les bagues… Vous avez droit aux meilleurs conseils : l’hygiéniste dentaire est votre complice!

Dents de sagesse

Lorsqu’elles sont présentes, les dents de sagesse (troisièmes molaires) font éruption entre 17 et 22 ans. Selon leur position, ou la place disponible, les troisièmes molaires doivent parfois être extraites (ex. : malposition, manque d’espace, etc.)

Scellement des puits et fissures

Les creux et les sillons de la surface masticatrice des dents permanentes, emprisonnent facilement les débris alimentaires et les bactéries du bio-film (plaque dentaire). Cela favorise le développement de la carie. Lorsque les prémolaires et les deuxièmes molaires permanentes terminent leur éruption (entre 11 et 15 ans environ) et que les sillons sont profonds, le scellement peut-être conseillé. Combiné à une bonne hygiène, ce traitement effectué par l’hygiéniste dentaire, aide à prévenir la carie des surfaces masticatrices.

Boissons énergisantes

Ce sont des boissons très sucrées, responsables de caries et également d’érosion dentaire.